Accueil>Articles>Réseaux de chauffage urbain>Une énergie supplémentaire pour le réseau de chaleur : Les déchets chauffent le réseau SODIEN

Une énergie supplémentaire pour le réseau de chaleur : Les déchets chauffent le réseau SODIEN

2020-01-29T13:55:52+01:0029 janvier 2020|Réseaux de chauffage urbain|

Depuis le début du mois de janvier 2020, SODIEN diversifie son mix énergétique en raccordant le réseau de chaleur à l’Usine d’Incinération des Ordures Ménagères (UIOM) de Dijon. La chaleur provenant de l’UIOM sera récupérée par le réseau de chaleur urbain afin d’alimenter les sous-stations.

Le réseau SODIEN est alimenté depuis 2015 par la biomasse. La complémentarité des énergies, biomasse et récupération d’énergie sur traitement des déchets, permet d’apporter une solution économiquement avantageuse et stable dans la durée aux abonnés et usagers du réseau et de leur faire bénéficier d’un taux plus important d’énergies renouvelables et de récupération. Ainsi, le mix énergétique du réseau SODIEN est porté à plus de 67% d’énergies renouvelables et de récupération.

De plus, le réseau poursuit son développement avec des travaux d’extension prévus en juin 2020 sur un tracé de 2,8 km de réseau. Ils concerneront la ville de Talant et les quartiers de Marmuzot et Montchapet de Dijon et permettront de raccorder de nombreux ensembles immobiliers.

Depuis 2013, Dijon Métropole confie à la Société Dijonnaise d’Énergie Nouvelle (SODIEN), filiale du Groupe Coriance, l’exploitation du réseau de chauffage urbain de la Ville de Dijon, dans le cadre d’un contrat de Délégation de Service Public. SODIEN a pour mission de fournir à ses usagers l’énergie thermique nécessaire à la satisfaction de leurs besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire en mettant en œuvre des solutions performantes, économiques et respectueuses de l’environnements.

Dans ce contexte SODIEN poursuit son investissement dans la création d’outils de production d’énergies durables et locales :

  • 2015 : Mise en service de la chaufferie Biomasse des Valendons
  • 2014 à 2020 : Rénovation des réseaux de distribution de la chaleur
  • 2020 : Mise en service de la centrale d’interconnexion qui permet d’alimenter le réseau avec de l’énergie de récupération de l’usine d’incinération.
  • A partir de 2020 : Développement du réseau dans les quartiers de Montchapet/Marmuzot/Gare et la ville de Talant

Catégories

Archives

Nos dernières actualités

Une énergie supplémentaire pour le réseau de chaleur : Les déchets chauffent le réseau SODIEN

29 janvier 2020|Réseaux de chauffage urbain|

Depuis le début du mois de janvier 2020, SODIEN diversifie son mix énergétique en raccordant le réseau de chaleur à l’Usine d'Incinération des Ordures Ménagères (UIOM) de Dijon. La chaleur provenant de l’UIOM sera récupérée par le réseau de [...]

VOIR TOUTE NOTRE ACTUALITÉ